mercredi, juillet 15, 2020

Actuellement en cours de réalisation : Lesdiguières le Docufiction

Les acteurs (12)

mercredi, 24 juin 2020 06:33

Didier Foissey est Louis Videl

Écrit par
IMG 6695

A 53 ans, Didier Foissey est comédien, artiste plasticien, concepteur graphique et directeur artistique indépendant. Amoureux du beau et des mots, animé par toutes les vibrations qui s’en dégagent et poussé par un besoin impérieux de créer, il est passionné par tous les modes d’expression artistique : peinture, sculpture, écriture, musique, théâtre... Sa soif de comprendre le présent l’a également poussé à explorer l’Histoire dans toutes ses dimensions pour la rendre vivante.

lundi, 01 juin 2020 08:58

Laury Corneloup est une servante

Écrit par

Je m'appelle Laury CORNELOUP, j'ai 27 ans et je suis Assistante Commerciale. J'ai contacté Ciné Caramelle pour participer à un casting afin de tourner avec eux. Ils m'ont fait faire quelques essais afin de voir si j'arrivai à représenter le personnage. Ils ont été patients et communicatifs. Leur réponse a été très rapide et deux semaines après j'ai été accueilli pour l'essayage de la tenue. Ils sont professionnels et courtois, j'ai très hâte de tourner avec eux, c'est une première pour moi.

Je m’appelle Camille, j’ai 11 ans, je pratique la danse classique et contemporaine au conservatoire de Grenoble.
Je suis venue au casting grâce à mon papa (Eric) qui a déjà joué dans plusieurs films.

Le casting ne m’a pas stressée, j’ai trouvé drôle la prise de photo avec notre nom et prénom écrit sur une feuille.
Heureusement on n’a pas fini en prison.

L’équipe du casting était agréable.

Cela m’a amusée de jouer la comédie sans objectif d’avoir un rôle, mais j’ai été surprise et contente de savoir que j’avais un rôle celui de la nièce de Louis VIDEL.
J’ai hâte de commencer.

Je m’appelle Eric, je suis agent des IEG depuis 1990, j’exerce dans la prévention des risques ou je suis Formateur de secourisme.


Après avoir été le président de la troupe d’Orion, en 1995 je rejoins une belle aventure sur le premier film avec Alain Louis où je deviens « NOBLIAU » mais là on lâche « Les loups de Malmort », je disparais pour revenir en 2006 mais là je trouve qu’il y a une « Zone d’ombres » du coup j’ai vu « ORANGE » j’ai décidé de me faire « Oublié » pour revenir aujourd’hui dans le rôle de l'Archevêque d’Embrun, est ce bien cardinal tout cela.


Je soupçonne Alain Louis de se venger pour lui avoir donné le rôle d’un évêque dans la pièce « Il était une fois un jour viendra », pièce qui m’a permis de connaître ma chère et tendre qui m’a donné 3 beaux enfants qui font partie du projet.

dimanche, 10 mai 2020 16:36

Gil Salerno est le Cardinal de Richelieu

Écrit par

J'ai rejoint l'équipe sur le film Zones d'ombres en 2006
Comme j'ai effectué une grande partie de ma carrière professionnelle en tant que technicien de maintenance de matériel médical à l’hôpital, j'ai tout de suite été intéressé par la partie technique de la construction d'un film.
J'avais repéré un opérateur de la Louma, Raoul Weihoff, un des piliers de l'association Ciné Caramelle.
Tout de suite le courant est passé entre nous deux. Il m'a formé au maniement complexe de cet engin de prises de vue, ce qui m'a permis de prendre la place de chef machiniste de l'association.
Louma : une grue au bout de laquelle on positionne une caméra que l'on peut piloter à distance en associant à la fois les mouvements propres de rotation de la caméra et les mouvements linéaires du bras de la Louma qui peut monter jusqu'à 6m de hauteur.
Ce poste ne concerne pas uniquement le maniement de cette Louma qui permet de faire des images en déplacement spectaculaire, mais également le montage et le maniement des travellings, sorte de petits rails qui permettent de suivre les acteurs dans leurs déplacements, ainsi que le montage et le maniement d'autres petits appareils tels que le Slider.
De plus, je suis chargé de construire avec des clamps, des barres d'alu, des supports plus ou moins extravagants (ils doivent supporter les objets mais ne doivent par rentrer dans le cadre de prise de vue !) pour les éclairages, les micros, les accessoires, bien entendu tout en assurant la stabilité de tous ces montages et donc la sécurité des personnes évoluant sur le plateau.
Ce poste nécessite également une certaine force physique car tous ces équipements pèsent leur poids et il faut parfois les installer dans des situations ubuesques. Ah ! Ces réalisateurs ! Quand ils ont une idée dans la tête, ils demandent de tout mettre en œuvre pour la fixer sur la pellicule.
Par ailleurs, tout le long du tournage, il faut être disponible, à portée de voix du chef opérateur que l'on entend pas pendant facilement une heure pour les réglages et qui, d'un seul coup, a besoin d'une pièce, d'un support .... et l'on entend soudain :
Gil ! Un clamp ! On a intérêt à bien avoir rangé le matériel pour trouver de suite la dite pièce car, bien entendu, le chef opérateur est en équilibre au bout d'un escabeau, en attente !!!!
Dès le film "L'Oublié", je suis venu avec Caramelle, la chienne dont j’avais la garde ; elle est devenue instantanément la mascotte du groupe à tel point que lorsque l'on a changé le nom de notre association, on l'a rebaptisée Ciné Caramelle.
Vous l'avez compris : le machiniste, sur un tournage, est là depuis le début jusqu'à la fin et doit être à l'écoute, inventif, disponible et surtout pas susceptible, même si, souvent, dans la précipitation, les demandes fusent.

dimanche, 03 mai 2020 14:28

Marie Baesso est Marie Vignon

Écrit par

Je m'appelle Marie, j'ai 51 ans et toute la belle expérience d'une vie bien remplie. Maman de 4 enfants et 2 fois mamie, j'aime aller à la mer, cuisiner, bricoler, jardiner, danser ... je suis infirmière, métier que j'exerce avec passion, chanteuse depuis 16 ans tout style mais j'aime par dessus tout la chanson française qui raconte de belles histoires.  L'interprétation est pour moi comme le théâtre c'est un jeu de rôle. J'adore me déguiser et rentrer dans ce personnage dont je porte le costume.  Pendant les formations de  secourisme je suis toujours volontaire pour jouer la victime ou autres rôles demandés. J'ai fait connaissance avec l'équipe de cinecaramelle grâce à Sylvie Libralato. Nous nous entraînons mutuellement dans toutes les belles expériences que la vie nous offre  .Nous avons toutes les deux pas mal de scènes et d'aventures riches en anecdotes à notre actif. Je suis heureuse du rôle qui m'a été attribué et je prendrai ma mission très à coeur. J'ai vraiment hâte d'y être

lundi, 27 avril 2020 15:37

Richard Velasquez est un Bourgeois

Écrit par
Je suis Richard Velasquez, j'ai 60 ans, j'ai deux garçons et j'habite Coublevie.
J'ai vécu pendant 20 ans sur le plateau du Vercors, avant de redescendre dans la vallée et me poser dans le Voironnais, ou j'ai enfin trouvé la paix intérieure, l'amour et l'amitié, favorisant ainsi la parution de mon premier recueil. 
En effet, ma passion c'est la lecture et bien sûr l'écriture, dès que j'ai un moment à moi je me laisse porter par les histoires de romanciers.
Souvent j'entame plusieurs livres à la fois, car j'aime me transporter d'une histoire à l'autre dans des lieux différents, sur un banc public, au bord de la mer, en randonnée, sur mon canapé ou dans mon lit...
Mon rêve est devenu réalité en janvier 2020, j'ai eu la chance de rencontrer Sophie Dutérail, éditrice, basée sur Paris, aux éditions Grand M, qui a été tout de suite enthousiaste et a décidé de faire paraître mon recueil de nouvelles, "chemin blanc", récits d'amours et de rencontres.
 
Pour finir, je fais du théâtre sur la commune de Rives La troupe se retrouve tous les jeudis avec plaisir pour les répétitions, et actuellement nous préparons une pièce Italienne "Barouf à Chioggia" de Goldoni, que nous allons jouer, si tout va bien, en décembre 2020 !
 
A bientôt, et au plaisir de vous retrouver sur les plateaux du tournage de "Lesdiguières"
lundi, 27 avril 2020 15:30

Jordan MENNUTI est Laquais Henri IV

Écrit par
Jordan j’ai 26 ans,à la recherche d’un emploi dans le commerce.Passionné de théâtre ou j’ai pu interpréter plusieurs rôles au sein d’une même pièce’’la Guerre de Troie n’aura pas lieu’’de Jean Giroudoux, en incarnant différents rôles, ce qui m’a permis de ressentir un bonheur intense au niveau du jeu de scène.
Je pense que tous les rôles sont  importants dans un spectacle qu’ils soient grands ou petits.D’ailleurs, j’ai pu participer à l’entretien des loges des comédiens, ainsi qu’à la mise en scène( lumières et sons)pour la pièce’’le Revizor’’ de Nicolaï Gogol.
Je remercie Ciné Caramelle grâce à qui, j’aurai la chance d’interpréter, le rôle d'un Laquais d' Henri IV roi de France, alors qu’il s'agissait de mon premier casting d’acteur.
lundi, 27 avril 2020 15:23

Maëva Amouroux est une Protestante

Écrit par

Maëva, 20 ans, étudiante en licence arts du spectacle et lettres modernes. Passionnée de théâtre et de cinéma depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de tenter l'aventure du côté des acteurs au sein de l'équipe Ciné Caramelle. 

Je suis également une grande passionnée de photos, du travail de l'image, de la prise de vues alors faire partie de cette équipe est pour moi une nouvelle aventure qui se promet enrichissante.

Petit format Béné 4
Bénédicte TERZIAN, 45 ans, Chargée d’accueil à l’IUGA. Mais avant tout, comédienne et chanteuse depuis plus de 20 ans!


« Le spectacle et la scène font partie de ma vie depuis l’âge de 6 ans et le théâtre s’est vite révélé être ma passion. Et même si après 10 ans de travail professionnel, j’ai décidé de quitter l’intermittence, je ne garde au final que les aspects positifs des beaux projets qu’on me propose au théâtre ou au cinéma. La preuve ? Quelle comédienne n’aurait pas envie de jouer une Reine ! »

Les Partenaires

Log in or Sign up