jeudi, juin 13, 2024

Le Tournage (14)

samedi, 25 novembre 2023 10:40

SEANCE DRONE ET PLAN SOLDAT LES 17 ET 18 NOVEMBRE

Écrit par

Vendredi 17/11 RDV 9h30 à Bernin, Pascal et Laurent Moyet pilote drone de ‘’Mésanges Productions’’vont faire un plan pour le générique au début du film.

Installation de l’aire de départ du drone, le temps est couvert la météo annonce le soleil pour 10heures, super il y a même un arc en ciel qui vient d’apparaître, une heure plus tard après visionnage des rushs, les images sont validées, nous pouvons dire fin de tournage et merci à Laurent.

 image001  image002  image003

Samedi 18/11 RDV à Tencin bureau Palm Prod, pour Ludovic , Séverine et Maelle, tournage du plan ‘’soldat cour de la caserne.’’

Pascal et Bastien chargent le matériel nécessaire, pour faire les images, 10heures, nous démarrons direction la sortie de Tencin, le temps est moyen, couvert, il ne pleut pas heureusement.

Sur place installation décor un panneau indiquant le lieu, 3 premières prises, puis 2 autres et encore 2 autres avec modification de la mise en scène à chaque fois, cette fois ci, c’est la bonne.

Sur notre route nous en profitons, pour faire un autre plan de coupe avec des noms de rue au cas ou.

image004

 Nous retournons au bureau ou Séverine nous attend.

Pascal montre à nos invités comment se fait le montage d’une séquence, après quelques discussions nous nous quittons.

Alain-Louis MAIRIN

Ce lundi 19H le 31 octobre, étaient convoqués à une séance d’enregistrement son, Béatrice Simonetti, (voix de la journaliste Radio), Didier Fayolle le réalisateur du film, Pascal le technicien son et Alain-Louis Mairin pour le Making Of.

 image001 image002

Après quelques prises d’entrainement, afin de trouver le bon rythme pour notre candidate journaliste, passage dans la cabine du studio, pour commencer les prises à enregistrer sur l’ordinateur via un logiciel son.

Conseillée par le coach, Béatrice s’applique, s’adapte aux différents changements proposés par le coach sur la forme, le ton ou bien sur des changements de tournures de phrases.

20 Heures fin de l’enregistrement, tout le monde est satisfait.

 Reste encore 2 plans de coupe à tourner pour finir les tournages, ensuite sera venu le temps du montage. 

A bientôt, Alain-Louis MAIRIN.

mardi, 26 septembre 2023 17:32

TOURNAGE DE LA SEQUENCE 3 BIS DE LA MANIFESTATION

Écrit par

Samedi 23/09 RDV pour l’équipe technique à 8 heures, les figurants à 8h30, presque tout le monde est là.

Olivier et Gilbert ont préparé le café, Raoul a amené croissants et pains au chocolat.

Ça fourmille de partout.

C’est vrai que nous ne nous sommes pas revus depuis le 13mai, et il y a comme toujours de la bonne humeur et aussi la joie de nous retrouver.

Christiane et Alain-Louis distribuent consciencieusement, les costumes aux nombreux figurants une vingtaine environ, Djellabas robes d’été etc...

Amanda la maquilleuse est aux pinceaux, pour maquiller en priorité la première ligne de la manifestation, comme d’habitude elle assure grave, très professionnelle, elle doit leur rougir les yeux, leur tirer les traits pour exprimer la fatigue.

-La technique sous la direction de Pascal n’a pas trainé, et s’est installée vers la terrasse de la Mairie de Tencin où nous avions déjà tourné en avril la Crémerie.

Positionnement de la caméra avec Christophe à la manœuvre, aidé d’Evelyne, au son Fantin à la perche

 

image001

Jean-Victor, aidé de Ludovic et Stéphane démonte quelques panneaux gênants, c’est bon nous allons bientôt être prêts

Didier et Raoul repèrent les positions pour le tournage de deux plans en principe, Julie au clap se prépare à inscrire le premier plan.

9h30 démarrage de tous les figurants de Palm-Prod, direction le lieu de tournage covoiturage organisé sur place.

10 heures mise en place des figurants dernières recommandations, petit vent qui rafraichit Hum !!!  Des mécaniques pour régler le déroulement de la manifestation suivi du premier 

« Action » lancé par Didier.

 

 image002image003 image004   

 

Première prise, suivie de plusieurs autres, pour caler au mieux celle qui sera la bonne.

Tournage des plans suivants finalement «3 en tout, c’était super, nous avons même eu la visite du Président de la CM CAS contributeur du projet.

Encore un bon moment de partage et de bonne humeur, rangement des matériels, des costumes l’aventure est presque terminée quelques plans de coupe encore à faire, et nous passerons au montage du film.

Bravo à tous ceux qui ont participé à notre aventure, à bientôt pour un autre projet bien sûr, et encore un grand merci à vous.

Alain-Louis MAIRIN

Ce matin lever à 6h45, dernières vérifications, avant d’aller chercher à Biviers,  l’intendant du film Gilbert, il est 7h30.

Arrivée à Meylan 7h53, petite surprise un triangle nous empêche de rentrer avec la voiture. 

Nous appelons de suite Pascal, il a une clef triangle pour ouvrir.

8h02 ouverture des portes avec le badge fourni par les services techniques de la Mairie de Meylan, nous pénétrons dans les locaux de l’école et repérons les pièces pour l’intendance et le HMC.

Déchargement des victuailles et mise en route de la cafetière en attendant, les viennoiseries et le pain pour midi que Raoul doit amener.

8h30 l’équipe technique décharge son matériel et l’installe au 2ième étage, pour le tournage dans les escaliers et le couloir. 

Puis la mise en place des lumières, la caméra, les câbles et les cubes, c’est Pascal, Quentin, Christophe et Evelyne qui s’en chargent.

 image001  image002

L’équipe décors, mets en place du papier mural pour cacher les fenestrons du haut, nous sommes sur une scène de nuit, il ne faut pas l’oublier, Jean-Victor, Ludovic et Stéphane, sont à la manœuvre.

image003

 

En bas arrivent, Séverine et Séverine la nouvelle recrue, pour maquiller les acteurs, Christiane met en place les costumes en attendant l’arrivée, de Noë (Alain) et Vincent (Jean-Paul).

9heures, ils arrivent avec le papa de Vincent, contents de retrouver l’ambiance du plateau, ils passent pour enfiler leurs costumes, ils ont grandi depuis le dernier tournage, les pantalons sont un peu courts, mais comme les chemises sont en dehors çà permets de réajuster tout çà.

 

 image004  image005

 

Christel la photographe de plateau vient de nous rejoindre pour nous faire de belles photos de notre tournage.

Régis le lieutenant n’a pas bien lu sa fiche de service, il m’appelle de Tencin, il va faire demi-tour pour nous retrouver. En haut le chef Op, le réalisateur et le Co réalisateur se calent pour bien répondre aux demandes du scénariste(Alain-Louis).

 

 image006  image007

 

Nous nous rendons compte que le pistolet du lieutenant a été oublié, Alain part sur Tencin pour le récupérer, mission accomplie retour à 11h15 ;

11 heures arrivée des comédiens de l’après-midi, habillage et maquillage, il y a Isabelle sa fille Inès, Colinne, Maelle, Bastien et Thomas.

 

 image008  image009

 

11h30, c’est prêt nous allons commencer le tournage, quelques mécaniques, et Colinne au clap va lancer la première annonce, Gisèle la scripte note les observations du réalisateur Didier, après chaque prise.

 

 image010  image011  image012

 

Raoul avec sa grosse voix hurle, Silence, moteur, ça tourne au son, annonce, cadré et action...

Le record du nombre de prises pour un plan était de 17 prises, là c’est aussi 17, pour le +++.

Equipe restreinte pour le plan suivant, les deux garçons sont priés d’aller manger, avec les autres au RDC.

Mise en place pour le deuxième plan devant la porte du dortoir avec le lieutenant, bravo  c’est fait en 3 prises, nous rejoignons le restaurant, pour reprendre des forces

image013

Nous attendons Bénédicte, pour 14heures normalement, un petit SMS nous précise qu’elle sera là vers 13H30 super.

14h30 Tournage séquence du couloir année 60, 3 plans à faire, et là certains papiers muraux, commencent à se décoller, à cause de la chaleur des projecteurs et aussi de la chaleur humaine des invités, qui sont venus découvrir un plateau de cinéma, à Ciné Caramelle nous savons partager...

Et c’est reparti, nous tournons dans le jargon cinématographique, un champ et un contre champ, qui sera suivi d’un plan de coupe.

La journaliste du DL, nous a rejoint pour faire quelques photos, et pour interviewer le scénariste du film d’Un 5 Juillet. (Un article paraitra sur le DL mercredi)

 

 image015  image016  image017  image014

 

 

Beaucoup de bonne humeur sur le plateau, comédiens et techniciens s’accordent pour faire de leur mieux, car c’est la scène finale de notre Film.

 Tout se termine par des photos, quelques larmes, des bises et beaucoup de bonheur finalement.

Je tiens à vous remercier tous, Actrices, Acteurs, Figurants et techniciens, de nous avoir donné le meilleur de vous-même, je crois que nous ne pouvons, qu’être fier de tout ce bon travail.

Nota : Il reste encore à faire la manifestation (Septembre), quelques plans de coupe, la musique et le montage.

Alain-Louis MAIRIN

 

 

 

 

 

Ce matin vers 6h45 samedi 29/04, la météo n’est pas très bonne petite pluie, ça me contrarie, et j’envisage sérieusement d’annuler le tournage. Arrivée à Tencin 7heures, il ne pleut plus avec Pascal le chef Opérateur et Raoul le réalisateur, nous décidons de maintenir le tournage.

Quelques coups de fil pour confirmer que le tournage aura bien lieu et c’est parti.

8 Heures les techniciens commencent à arriver, quelques figurants aussi, un bon café et quelques croissants pour nous donner du courage, c’est super.

8 H20 Armel la maquilleuse est là, nous attendons les deux comédiens principaux Gisèle (Elisabeth) la femme d’Alain, et Serge (Alain).

Enfin serge est là, habillage (costume noir) et maquillage dans la foulée, quelques minutes plus tard Gisèle arrive, elle passe se changer avec la tenue que nous avons choisi avec la costumière Christiane, avant sa séance de maquillage.

En bas les techniciens s’affairent et chargent le matériel technique, nous emmenons les 2 pro-tentes sait-on jamais.

WhatsApp Image 2023 04 30 at 14.08.25

C’est parti pour l’installation du matériel au cimetière de Tencin.

 Bureau Palm Prod, les acteurs sont prêts, j’appelle Pascal qui doit me donner le feu vert pour les transporter sur place.

9h30 Le feu vert est donné nous partons, avec la voiture de mon fils Alexandre qui nous a prêté, sa 307 CC décapotable la classe.

Sur place c’est Presque prêt les figurants sont tous là et nombreux, un grand merci à Séverine et Jean-Victor pour avoir si bien recruté.

image001

 Raoul le réalisateur du jour en l’absence de Didier absent, met en place figurants et acteurs, Christophe et Pascal vérifient le cadre et font déplacer, figurants et acteurs, pour permettre de cacher les noms des personnes sur les tombes voisines.

Un grand merci à la Mairie de Tencin pour l’autorisation de tournage dans un délai super rapide, suite au refus de la mairie de mon village.

Le chef Opérateur, muni de son détecteur de soleil attend le moment idéal pour lancer le premier plan.

Raoul prononce le mot magique ‘’action’’ c’est10 heures nous attaquons enfin le plan large, Serge et Gisèle accompagnés de mes deux sœurs interprétées par Carmela (Colette) et Séverine (Rose-Blanche), vont pouvoir dire leurs textes.

Quelques plans plus tard, après que Bastien au clap ai donné la séquence et le n° du plan à tourner, pour la sortie du cimetière, filmé par la grande louma montée pour l’occasion par Gil chef machiniste, qui cherche un remplaçant, peut être Ludovic qui l’aide et qui apprend pour le moment.

 

Après quelques plans nous obtenons le c’est très bien +++ prononcé par Raoul et Pascal.

Tous les figurants sont libérés félicitations à tous c’était très bien.

C’est le moment d’attaquer les plans dans la voiture, Julie au clap fait le job, Fantin s’occupe lui de la perche au son, et là une petite pluie vient perturber le tournage heureusement il y a les pro-tentes. 

image003

 

Petite anecdote, une dame vient nous voir et reconnais Raoul, qui jouait dans un autre film en 1996 ‘’Comme une Etoile’’ et qui nous dit avoir été figurante dans la scène du cabaret et là je revois la scène, c’est magnifique nos films laissent que de très beaux souvenirs, à ceux qui ont participé.

13H30 nous rentrons à Palm Prod pour un petit casse-croûte, bien sympathique plein de bonne humeur et de convivialité.

Olivier l’intendant, sort jambon, pâté, saucisson et fromage, dessert principalement yaourt au chocolat et vanille.

Christiane étant déjà partie pour ramener Emma une figurante, Gisèle et Evelyne en ont profité pour manger sa tablette de chocolat noir.

L’après-midi le beau temps étant revenu, nous avons pu finir le plan extérieur ou la voiture se déplace sur la route, caméra embarquée dans le fourgon pour filmer la fin de la séquence 1.

Encore beaucoup d’émotions pour moi, RDV est pris pour le prochain tournage le 13/05/23 à l’école des Aiguinards à Meylan.

Alain-Louis MAIRIN

Aujourd’hui 2 séquences au menu, rendez-vous à Tencin 8 heures pour la technique, 8h30 pour les Acteurs et Figurants, il fait beau 6 degrés seulement, fait pas chaud, sans parler du petit vent qui nous ‘’glace’’ sans faire de jeux de mots.

image001

Les techniciens s’affairent il faut charger le fourgon avec le matériel de tournage et les éléments de décor. Présents, Evelyne, Stéphane, Mohamed, Didier, Raoul et Gil, Pascal le chef opérateur à la manœuvre.

L’intendant Olivier arrive avec sa fille Julie la spécialiste du clap ou elle excelle, dans le coffre de sa voiture, quelques tables et chaises réquisitionnées pour le décor, chez ses voisins merci à eux.

image002

 

 Le parking de Palm Prod est plein, Alain-Louis demande à ceux qui ont garé leur véhicule de libérer la place rapidement, nous ne sommes pas tout seul, il y a les Infirmières et l’Esthéticienne, finalement tout est rentré dans l’ordre, 

Amanda et Sylvie accueillent, les deux Actrices, Bénédicte et Isabelle, maquillage et coiffure pour elles en priorité.

Pendant ce temps, les figurants sont arrivés, il y a Roselyne et sa fille Aurélie, la famille Merlin avec Sylvie, Manon, Eric et Camille, les petits enfants de Jean Victor, Camilia et Taïs.

image003

 

Christiane arrivée plus tôt a préparé les costumes. Elle a réajusté la robe de Camilia un peu trop grande, dans l’ensemble tous les figurants ont trouvé soit dans leurs affaires personnelles, soit chez nous leur costume, bravo à tous.

A la mairie de Tencin, l’équipe technique s’active pour mettre en place le matériel vidéo et les lumières.

 

 image004  image004

 

Jean Victor le Chef décorateur qui a fait un gros travail de fabrication chez lui (Fronton du crémier chez Mira, dessin des glaces et présentoir des tarifs) super, merci pour tout ce bon travail.

Raoul aussi pour aider à mettre en place, vraiment très réussi ce décor du crémier.

10 heures les acteurs et figurants rejoignent le lieu de tournage, 10h 30 après les quelques mécaniques nécessaires, la première action peut être lancée par notre réalisateur Didier.

 

image006

Les plans s’enchainent, des vérifications du chef op, qui doit pallier les absences de l’ ingéson et du caméraman malade.

 

 image004  image004

 

Très bonne humeur sur le tournage malgré le froid, les glaces ont été appréciées par nos actrices et nos figurants.

13 heures Didier le réalisateur peut dire le traditionnel’ ‘Fin de journée’’ suivi des applaudissements de tous les participant(e)s.

Une collation dehors sous le soleil, nous a permis de nous réchauffer, de parler de choses et d’autres et de boire pour finir un verre de Crémant de Bourgogne, fourni par Palm Prod, qui fête là ses 20 ans d’existence, Pascal et Alain-Louis vous remercient pour votre collaboration et votre amitié.

Encore merci à tous prochains tournages le 29 Avril et le 13mai.

Alain-Louis MAIRIN

 

 

Aujourd’hui nous tournons, pas moins de 5 séquences, La 19, 26,27,28 et 22.

8H RDV pour l’équipe technique, chargement du fourgon 1, matériel de tournage, fourgon 2, matériel de décoration notamment deux lits superposés achetés à Emaus Versoud, arrivée à l’école et installation du dortoir, et de la technique.

Pascal simule des fenêtres, c’est Evelyne, Stéphane et Gil qui les fabriquent, tandis que Jean Victor chef Décors, aidé de Jean-Philippe, Séverine et Ludovic, montent les lits superposés et les disposent dans l’espace disponible ainsi que les accessoires.

image001

9H convocation des acteurs, où les attendent, Christiane la costumière, Sylvie la coiffeuse et Amanda la maquilleuse.

Didier sur la brèche, forme les nouveaux acteurs, Anne-Sophie (la maman de Juliette dans la vie) pour sa première fois, Muriel et François déjà habitués des tournages, ils vont répéter la scène ou Lucienne et Colette leur pose une question.

Après quelques mécaniques avec les Adultes et les enfants, à signaler que Colinne qui joue Rose-Blanche, est absente indisponible le matin, donc une doublure est nécessaire, ce sera Julie pour le coup qui s’y colle, Bastien, qui s’est fracturé l’avant-bras (double fracture), devra porter un plaid pour cacher son état.

11H30 Enfin c’est prêt, nous commençons le tournage des séquences 19 et 26 l’arrivée au dortoir, Raoul réclame le silence, Séverine au clap, pas trop fort Didier en a pris plein les oreilles, Sylvie la Scripte prête à noter par des +++ les bons plans, Didier lance l’action, le Sergent Arnaldo, installe la famille, puis s’en va.

image002

13H30 Pause repas, en entrée, macédoine de légumes, puis pâtes à la bolognaise, le tout préparé par Gilbert et Olivier nos cuisiniers du jour.

De nouveaux acteurs viennent d’arriver, il y a le Lieutenant Régis, le Commandant Mohamed, ainsi que tous les prisonniers et soldats Algériens, comme d’habitude habillage et maquillage, Amanda aux pinceaux.

15H30 retour à l’école, pour le tournage de la séquence 28, sur le fil Colline arrive, vite habillage et maquillage, prêt à tourner 16H, la famille s’est couchée, quelqu’un frappe à la porte c’est le Lieutenant. 

Fin de séquence toute la famille est réunie Alain et Jean-Paul sont revenus, le cauchemar est terminé, grosses émotions pour moi.

19H30, rangement et direction, la rue Sous la Tour près de l’Eglise pour la séquence 22, libération des enfants et des prisonniers par les Algériens.

Le Commandant, toujours aussi bon et son adjoint Mhamdi sont suivis des soldats. Accueil d’un petit nouveau, Ludovic pour sa première figuration.

Remerciements pour nos amis (Père et Fils) Schwing Georges le propriétaire de la Coccinelle bleue.

Fin de tournage aux alentours de 22H, retour pour le rangement du matériel et des décors, merci à Mr et Mme Ecuyer de nous avoir prêté une partie de leur maison, et aussi pour le branchement électrique, merci aux riverains de leur accueil et de leur collaboration.

Après une légère collation, et quelques discussions, 23H30 rentrée des participants.

Alain-Louis MAIRIN

  

vendredi, 10 février 2023 15:50

TOURNAGE DU 4 FEVRIER 2023 A FRETERIVE SAVOIE

Écrit par

Nous voilà à Freterive en Savoie, nous tournons les séquences 6,7 et 14, très importantes dans notre histoire.

Départ de Tencin où nous avons organisé un covoiturage, tout le monde est à l’heure super, nous démarrons à 7h30, pour rejoindre Roselyne et son mari propriétaire de la maison.

Arrivée du convoi, vers 8h05, il fait beau, mais çà caille quand même, dans la maison 4 degrés.

Le propriétaire sympathique a allumé un feu dans la grande cheminée et mis de grosses buches, pour chauffer la grande pièce du bas.

L’équipe technique image son, s’affaire pour préparer le décor de la 1ére séquence dans la cuisine, Pascal dirige les opérations, avec Christophe, Gil, Jean-Philippe et Fantin.

Raoul et Didier commencent à peaufiner leur mise en scène, en fonction du lieu (cuisine). Arrivée différée de Séverine, qui prend la place de Clapwomen, Anne Sophie fera elle le travail de la scripte.

Ludovic, installe les radiateurs pour chauffer la pièce, et aura pour mission, de soutenir les acteurs en gardant leurs vêtements pendant les coupures.

Dans la grande salle Sylvie la maquilleuse coiffeuse, met en place son espace maquillage devant la cheminée, maquillage prioritaire pour les acteurs qui vont tourner en premier à savoir, Bénédicte, Isabelle, Inès, Lissoun, Vincent et Noé.

Christel pour nous faire de belles photos souvenir, que nous regarderons au coin du feu, dans les jours à venir.

A côté Christiane distribue les costumes aux comédiens, Juliette, Colinne, Bastien et Maelle la toute dernière engagée pour le rôle de Renée.

Olivier après avoir aidé à transporter le matériel, met tranquillement en place son atelier restauration, au menu de ce jour, poulets lentilles et bien sûr le matin café avec viennoiseries.

Pour l’après midi, brioches, tablettes chocolat et boissons (Coca Cola et jus de fruit)

La maison n’étant pas habitée l’hiver, l’eau est coupée à cause du chauffage central, donc pour les toilettes, il faut amener des jerricanes d’eau pour vider dans les WC tout s’est bien passé.

11h 30, enfin tout est prêt pour le premier ‘’Action’’ prononcé par Didier le réalisateur,13h arrêt repas, une pause méritée par tous.

Pendant ce temps Raoul, Didier, Pascal et Christophe, préparent le nouveau décor pour la séquence 14 (cuisine) avant d’aller manger.

14h reprise du tournage dans la cuisine, l’annonce de l’enlèvement à Lucienne par Maguite et les enfants. Alain le producteur accroupi écoute les dialogues, l’émotion l’étreint, au bord des larmes, il se souvient. (Merci aux acteurs d’avoir su m’émouvoir autant et comme çà)

17h Mise en place du décor de la séquence du poste Radio, annonçant les incidents pendant la manifestation des Algériens, belles images et jeu excellent de nos deux comédiennes.

Un grand bravo à tous pour tout ce bon travail dans des conditions un peu dures (pardon), tout s’est bien passé quand même et dans la bonne humeur.

Un grand merci à toute la famille de Roselyne, pour leur aide, leur patience et leur disponibilité précieuse.

Alain-Louis MAIRIN

Grace à Gil qui nous a trouvé ce lieu de tournage, nous voilà de nouveau replongé dans notre histoire.

Après notre enlèvement, et notre emprisonnement dans le quartier arabe d’Oran, le commandant veux nous voir, une lueur d’espoir malgré notre inquiétude, pour moi beaucoup de nouvelles émotions.

Arrivée 8H15, à Fontaine et comme à l’accoutumée notre équipe technique dirigée par Pascal lumière et cadre, se mets en place.

Evelyne très précieuse, donne la main au cadre, au déplacement de la régie, s’occupe des branchements électricité ou vidéo etc...

Nous enregistrons aussi le retour de notre ingé/son Louis et d’un jeune perchman Lounes (tous les deux fréquentent une école de cinéma).

Le décor est construit par notre chef déco, Jean Victor, avec le réalisateur Didier.

Dehors la pro-tente est montée, pour le catering, il fait froid (-3) ce matin un bon petit café nous permet de nous réchauffer un peu, c’est le travail d’Olivier.

Pas beaucoup de place à l’intérieur, Sylvie la maquilleuse s’installe dans le fourgon, avec un radiateur pour chauffage, les comédiens défilent après s’être habillés.

Aux costumes c’est Alain qui s’y colle en l’absence de Lissoun et Christiane.

9H30 le tournage peut commencer, Julie assistante clap, est dans les starting block, Bastien va chronométrer certains plans, Sylvie va aussi être la scripte aujourd’hui.

Raoul demande le silence, Christophe ça tourne, Didier le réalisateur peux annoncer le premier ‘’action’’.

Au programme 2 séquences la 21 et la 13Bis, sur le plateau 4 comédiens, Nöé, Vincent, Mohamed, et Mhamdi. 

Côté figurants, 2 nouveaux, Jean-françois et Dominique, accompagnés de Théo, Quentin, Jean-Philippe, Michel et Gérard.

Christel photographe de plateau, est chargée de nous photographier de manière artistique.

13H30 le tournage est terminé nous pouvons ranger le matériel en attendant le prochain tournage.

Nous sommes très satisfaits du travail réalisé par tous, jeu d’acteurs excellent, images superbes, lumière au top, déco magnifique, très bon travail collectif.  

mardi, 22 novembre 2022 17:51

TOURNAGE MAISON JEAN PAUL LE 20 NOVEMBRE 2022

Écrit par

TOURNAGE MAISON JEAN PAUL LE 20 NOVEMBRE 2022-11-22

Dimanche rendez-vous Vieille Rue, pour l’annonce de l’enlèvement à la maman de Jean-Paul et la venue de Bachir le responsable de quartier.

Au programme les séquences 15 et 17 de jour, tournées le matin et en début d’après-midi.

Sylvie (maman JP) soutenue par Bénédicte (Lucienne maman d’Alain), pleure, quand une jeep de l’armée Française arrive conduite par notre réalisateur Didier figurant pour l’occasion et remplacé par Raoul assisté de sa scripte Julie.

Au cadre Christophe et son assistante Maeva préparent la captation des plans, sous les ordres de notre chef opérateur et ingénieur son, Pascal. (Il fait aussi la lumière) assisté du perchman Fantin.

Un grand merci à Julien de St Nazaire les Eymes le propriétaire de la jeep Willis de 1941, qui nous la prête, toute la journée.

Après les réglages habituels le tournage peut commencer, il ne fait pas chaud, heureusement que le soleil est au rendez-vous, surtout après deux annulations suite à la pluie, on va pas se plaindre.

Je donne un grand coup de chapeau à nos comédiennes tenues d’été oblige, que nous réchauffions entre chaque prise, en leur donnant couvertures ou vêtements chauds.

Nous saluons grandement, nos acteurs Sylvie excellente dans le jeu, Bénédicte toujours aussi juste quel que soit la situation, le lieutenant Régis criant de vérité, le Sergent Arnaldo sobre, Hubert bon et juste, Richard étonnant en arabe reconverti, les enfants Noë et Vincent efficaces et bons, les figurants dont Christophe tous ont bien résisté au froid.

Fin d’après-midi préparation de la séquence 25, qui voit le retour des enfants avec Bachir, la joie des parents et des militaires heureux de voir les enfants libérés enfin.

Pour terminer cette journée bien remplie, la séquence 24 qui voit Bachir ramener les enfants chez eux, la sentinelle interprétée par Mhamdi est sublime.

Merci aussi à Amanda précieuse sur la partie maquillage, Sylvie pour la coiffure, et Gilbert et Olivier pour la cuisine, sans oublier le machiniste Stéphane, le décorateur Jean-Victor c’était parfait.

Toute l’équipe salue ceux qui sont malades (Christiane et Gil) et leur souhaitent un bon rétablissement et de nous rejoindre rapidement.

A L MAIRIN

Les Partenaires

Log in or Sign up