samedi, octobre 16, 2021

Actuellement en cours de réalisation : Lesdiguières le Docufiction

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 100
Échec de la suppression de tablet.css

Ce jour-là, Pierre-Yves, Pascal et Alain-Louis se retrouvent, devant l’écran de contrôle et l’ordinateur, pour continuer le montage de notre documentaire. Petite pause-café avant de démarrer notre séance de travail qui consistera, à assembler Commentaires et images de fiction.

image001

Bien calé dans son fauteuil de bureau, Pascal se met sur la Time Line pour repositionner à la bonne place, ici un commentaire allant bien sur les images, ici le saucissonne par tronçons pour en tirer le meilleur parti.

image002

Pierre-Yves en bon réalisateur, choisit avec Pascal le must des plans à monter sous l’œil avisé d’Alain-Louis, qui ne cesse de rappeler et de repréciser les moments historiques surtout, quand cela est nécessaire.

Nous redécouvrons ensemble en même temps, le bon travail effectué, et nous en jouissons par avance. 

C’est là dans nos têtes, que nous pouvons imaginer la portée de notre travail. Petite info : Alain-Louis nous informe qu’Éric Merlin (dit l’enchanteur), a contacté deux institutions musicales de Grenoble (le Conservatoire de musique et l’Harmonie 40 musiciens respect), pour l’enregistrement de la musique du film, c’est extra des contacts sont en cours. Les textes et les images défilent à une haute cadence, tout s’enchaine très bien, sauf qu’une scène tournée en fin de journée à Sassenage, n’est pas de très bonne qualité côté lumière, il faudra surement la retourner. C’est l’heure de la pause 12h30, Ludivine notre ancienne maquilleuse, nous a préparé un très bon repas, avec au menu, coquillettes et filets de Dinde sauce blanche, c’était vraiment très bon merci à elle. Reprise vers 13h30, Pierre-Yves aux commandes de l’ordinateur reprend notre montage Pascal et Bastien sont en soutien.

image003 image004

Et là encore grosse satisfaction sur les images de la Collégiale (l’abjuration de Lesdiguières), sur la scène dans le château de Vizille (salle des batailles), au château de Virieu (remise de l’épée de Connétable) sur des commentaires de haute volée de nos référents histoire.

image005 image006

Raoul absent sur cette séance, sera bien présent la semaine prochaine, lui aussi a hâte de découvrir avec nous les belles images de notre projet. 

Fin de séance à 17heures, prochain RDV vendredi 23 avril.

Alain-Louis MAIRIN

vendredi, 26 février 2021 07:59

FLASH INFO

Laurent ALBOREO vient d’accepter de composer la musique du documentaire Fiction de François de Bonne Duc de LESDIGUIERES. Ce travail se fera comme à l’accoutumée au cours de réunions, du groupe de pilotage, des indications seront fournies au compositeur, concernant le genre de musique souhaitée.

Des allers retours, entre le compositeur et le groupe de pilotage seront nécessaires et produiront une grande satisfaction à tous. Nous recherchons un grand orchestre qui accepterait d’enregistrer la musique bénévolement, 2 pistes sont en cours d’exploration, ça commence à prendre de la hauteur.

A L MAIRIN

PS/Pour info Laurent a déjà composé plusieurs musiques pour nous, l’Oublié,8cc …

jeudi, 04 février 2021 10:47

Le mot du président

La trêve des confiseurs étant maintenant terminée.
 
Nous allons devoir dans les prochains jours, remettre en route notre projet. Une réunion du comité de pilotage est d’ailleurs prévue le 13 février pour faire un point sur le montage et sur les derniers tournages à effectuer:
 
  • Concernant Le montage, Pierre-Yves ayant bien avancé il est prévu de voir ensemble comment répartir les charges de travail: 
  • Les scènes fictionnées PYH , et coté interviews PM avec le soutien d'un  comité de pilotage composé de Raoul, Didier, Pierre Yves et Pascal,  Alain-Louis pour les images du MO. Un teaser est prévu pour la com.
  • D’autre  part,  un point sera fait sur les derniers tournages à réaliser, notamment sur les plans de coupe et les documents historiques, interviews à filmer (Château du Glaizil, Musée de Gap, Eglise de Sassenage, sur Grenoble, l'ancienne Trésorerie, la Porte de France, le Musée de l’évêché, etc….)
  • Programmation de l’enregistrement de la voix Off et le réajustement si nécessaire des interventions  intervenants historiques.
  • La composition de la musique du film,  que nous souhaitons confier à Laurent Alboréo avec qui nous avons déjà travaillé ( Supdelec, l’Oublié, 8cc).
 
Tout en espérant que la Covid ne vienne pas encore nous ralentir. Comme vous le voyez le travail ne manque pas, et nous n’hésiterons pas à vous solliciter si le besoin venait à se faire sentir.
dimanche, 25 octobre 2020 14:01

Tournage du 17 Octobre: Les Paysans

L’équipe technique est convoquée à 8h45, une fois n’est pas coutume, Sylvie et Christiane sont prêtes pour le maquillage et les costumes, de nos deux paysans comédiens, avec Jean-François surnommé Jef, et tiens un nouveau, c’est Medhi très sympa de surcroît.

WhatsApp Image 2020 10 17 at 13.59.45   

C’est après un bon café et quelques viennoiseries excellentes, que nous partons vers notre lieu de tournage. Une petite surprise nous attend, notre chef Op Pascal qui avait repéré le lieu, nous avait dit ‘’pas de souci pour l’accès’’, presque on aurait pu se garer sur la plage de galets. Sur ces conseils nous descendons prudemment les escaliers, et là nous sommes stoppés net. Car il y a une hauteur de 3 mètres à franchir, pas possible.  Il faut une échelle, Didier notre Assistant réalisateur, nous propose d’aller la chercher chez lui, habitant à quelques centaines de mètres de là c’est plus rapide. Dès la pose de l’échelle effectuée, en quelques minutes toute l’équipe se trouve à pied d’œuvre et peux commencer le tournage.

 

Le temps est couvert avec quelques éclaircies. Malgré un vent frais, et quelques avions et hélicoptères qui gênent nos prises de sons. Nous voilà prêts à entendre le traditionnel ‘’moteur’’ Maeva ça tourne à l’image…. Les acteurs sont courageux, les prises de vues et de sons s’enchainent, sous la direction de Raoul réalisateur en l’absence de Pierre Yves. Gil promu perchman pour l’occasion fatigue et commence à avoir mal aux bras. 11h 30 Raoul annonce la fin du tournage sous des applaudissements joyeux. Ensuite comme DAB rangement et chargement du matériel et rentrée à Palm Prod.

dimanche, 26 juillet 2020 10:13

CMCAS Grenoble

CMCAS
CS 30607
7 rue Antoine Polotti
38024 Grenoble Cedex 01
cmcas-175 [DOT] accueilbeneficiaires [AT] asmeg [DOT] org

Accueil téléphonique : 04 75 78 15 00
Ouvert du lundi au jeudi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 16h00. 

vendredi, 24 juillet 2020 21:31

Gilbert Gonçalves est Henri IV

Je m'appelle Gilbert Gonçalves, j'ai 75 ans et suis né à Aix-les-Bains, Savoie !!! Retraité depuis 2004 de chez Schneider Electric (Merlin-Gerin). J'ai toujours été attiré par le spectacle, mon épouse Evelyne et moi-même ayant participé, en tant que choristes, à divers ouvrages lyriques ou autres. J'ai rencontré l'équipe de Ciné Caramelle lors du tournage de "Comme une étoile" et depuis je participe aux autres créations en tant que figurant, assistant technique et j'assure aussi l'intendance alimentaire... Mon souhait le plus cher : être la doublure de George Clooney ! Dans le rôle d'Henry VIII !!! Voilà cher ami. J'espère que cela vous convient.

Royalement vôtre Henri IV

Pas moins de 30 personnes sur notre site de tournage à la chapelle du château du Touvet, pour le mariage de François de Bonne Duc de Lesdiguières et Marie Vignon.
Quelques nouveaux pour un coup de main ponctuel, dont un  professionnel au son venant en renfort pour aider pendant deux ou trois jours.
Christian Perrin (association bruits de court) aux lumières et caméra, Pascal Lesaulnier ingé son, merci à eux pour leur investissement et leur efficacité.
La journée commence à Tencin locaux de Palm Prod 8H précise, par l’habillage et le maquillage des comédiens, là aussi 2 renforts professionnels, avec Armelle Haudecoeur toujours avec le sourire, merci pour ton aide précieuse, et notre petite Manon Dumas toujours aussi efficace et bien sur notre maquilleuse en chef Annick Herbinière de l’institut IFBEM.
Tout ceci dans la bonne humeur et les rires.
Sur place la technique s’installe, nous arrivons en co-voiturage au château ou les propriétaires nous accueillent chaleureusement.
Mise à disposition d’une pièce dans les dépendances, pour le catering.
Un curé extra Didier Fayolle oblige, très performant et notre Archevêque magique Eric, a uni les 2 tourtereaux.
Tout c’est bien passé, pour finir le drone a clôturé la matinée de tournage.
Merci à tous reposez-vous bien demain, c’est la Collégiale de Saint André à Grenoble.

A L MAIRIN

mardi, 21 juillet 2020 15:12

A la collégiale Saint André

WhatsApp Image 2020 07 12 at 19.25.36
Surprise !

Jamais je n'aurai pensé, ce dimanche 12 juillet me retrouver au pied levé, figurant , costumé en noble sur le tournage d'une scène, illustrant la conversion du duc de Lesdiguières à la religion catholique en la collégiale Saint André.

A 13 heures, traversant la place Saint-André, écrasée sous un soleil au zénith et enviant les consommateurs attablés aux terrasses des cafés, je ne m'imagine donc, encore pas , le déroulé de mon après-midi.

Le producteur exécutif, Alain Marin, va très vite m'en donner un aperçu. . « Puisque tu es là,. Tu peux donner un coup de main à l'équipe technique » . « OUI CHEF !» ! J'ai compris. Je ne suis pas là pour faire du tourisme !
Aussitôt dit, aussitôt fait . Me voilà, agenouillé, face à Gilles, le chef machiniste à emboîter les rails qui serviront lors du travelling. Quatre rails exactement, pas un de plus et le plaisir de travailler dans la fraîcheur de cette église !. Un plaisir fait de courtes durées...

Raoul, le second réalisateur , vient, dans mon dos, de me confier une nouvelle mission ! « Serge, trouves toi un costume. Tu seras un noble, mêlé aux autres figurants, au fond de l'église ». .
Dans ma tête, je m'entend à nouveau dire un « OUI CHEF ! ». Gilou, désolé, je t'abandonne pour de nouvelles aventures !

Accompagné par une des trois habilleuses, - Josiane - je me retrouve devant des portants où sont accrochés tous les costumes du film. A moi de choisir, parmi ceux qui restent, le plus idoine pour mon personnage. J'ai le choix ! En fait non, pas tout à fait. Plutôt l'embarras. Aucun ne correspond à ma morphologie. Trop petit pour la veste et un pantalon qui mit une nanoseconde pour glisser de ma ceinture à mes chaussettes ! Qu'à cela ne tienne. Je serais assis sur un des derniers bancs. Je peux garder mon jean. Ni vu ni connu, je t'embrouille ! Magie du cinéma , magie du montage.

Assis sur mon banc, au fond de la chapelle du XIIIème siècle, mon statut de figurant ,me permet d'assister aux derniers préparatifs avant tournage. Sur le plateau, en bons professionnels, connaissant chacun leur partition, les protagonistes, (ingénieur du son, perchman, cadreur ; machiniste, maquilleuse, costumières, clapman etc... s'activent aux dernières mises au point.

Une heure plus tard, le mot « SILENCE » résonne sous les voûtes. Pierre-Yves, le réalisateur, l'oeil, rivé sur le moniteur, vérifie que tout est en place avant de lâcher l'ordre suprême : « ACTION ! ». Une nouvelle séquence du docu-fiction vient de commencer, mettant à l'avant scène, le dernier connétable de France et l'archevêque d'Embrun...

Merci à toute l'équipe de la prod de m'avoir accueilli ! Pour un après-midi, merveilleux et ma première « petite » participation à un tournage de film en costumes d'époque. A bientôt sous les « sunlights ».
Pour moi, je l'espère, sous une lumière automnale (septembre) pour vous bénir en évêque de Gap, du haut de mon cheval ! Amen !

Votre serviteur : Serge Allermoz

11 JUILLET 2020

 

Levé de bonne heure direction le HMC à Tencin. Je suis content de retrouver l’équipe mais surtout le plateau de tournage après 11 ans d’absences et surtout 25 ans depuis « Les Loups de Malmort », avec Alain Louis nous sommes les rescapés de cette belle aventure.

image001 Après le maquillage Merci à Manon image002

Afin de financer le costume 

j’ai fais un peu de PUB et pas n’importe laquelle de mon CE d’EDF

image004

 

J’enfile le costume sur lequel en début de semaine Chantal

a passé une vingtaine d’heures, Chapeau bas, pardon Mitre basse.

Ensuite direction le château du Touvet, lieu de tournage, mais là un grand problème se pose, la production a oublié de réserver un cabriolet ou une voiture avec le toit ouvrant pour l’Archevêque d’Embrun, Guillaume IX d’Hugues pour les intimes.
Je fais comment avec ma mitre ?

Au château nous sommes accueillis par une petite pluie fine, les propriétaires nous mettent gentiment une salle à disposition. Moi je dis MERCI.

 

image006 A mon passage certains font preuve de respect image008  image009 Ca y est il va être temps de rentrer en piste, pardon de rentrer dans la chapelle afin de marier François de Bonne et Marie VIGNON.  image011 

 

Alors que d’autres tombent à la renverse en me voyant ??? Bizarre ???

 

Je m’éclipse car je vois que François et Marie sont heureux et c’est l’essentiel.

Cette journée de tournage c’est bien terminée

image013

12 JUILLET 2020


12ème jour de Juillet 2020, en la collégiale Saint André de Grenoble, moi, Eric MERLIN alias Guillaume IX d’Hugues, Archevêque d’Embrun doit célébrer la cérémonie d’abjuration solennelle.
Je me rends compte que tout repose sur mes épaules car je ne dois pas lire le texte mais le jouer.
Allez, on y va, « Aujourd’hui le 24ème jour de Juillet 1622 se présente à moi … »

image014

Vous voulez que je vous dise, c’est impressionnant d’essayer d’interpréter le texte original de cette cérémonie, dans un lieu magnifique, quand à l’acoustique … j’entends encore la réverbération de ma voix me revenir en pleine face, DESTABILISANT non, du début à la fin, j’ai pris un énorme plaisir à jouer avec, entre silence etc … Je remercie Marie VIGNON et François de Bonne de leurs regards encourageants. J’en profite pour dire encore MERCI à Chantal pour le magnifique costume. Merci aussi à :
Manon qui régulièrement venait m’éponger le visage
Jeanne Marie la scripte
Pascal (pour la prise du son) que j’ai pu écouter, c’est tout simplement bluffant cette acoustique.

A toute l’équipe technique, même la nièce de Louis VIDEL a été embauchée au travelling.

image015Eric MERLIN

Je laisse la plume à ma fille Manon avec qui j’ai partagé cette journéeC’était bien mais fatiguant.

C’était une bonne expérience.
Mon père jouait bien son rôle, l’acoustique était surprenante cela n’avait rien à voir par rapport aux répétitions qu’il faisait chez nous avec ma sœur et moi.
Vivement le 25 juillet

image016

jeudi, 09 juillet 2020 16:03

Flash Infos

Flash Infos du 9 juillet 2020

La communication de Ciné Caramelle, vous informe de la présence du Dauphiné Libéré sur le :

  • Tournage du Château du Touvet
  • Tournage de la Collégiale de Saint André
  • Tournage au Château de Virieu
  • Tournage de Château de Bon Repos à Jarrie

 

Dernier Scoop la rédaction de FR3 se déplacera avec une équipe toute la journée au Château de Virieu

A savoir aussi que nous avons demandé à Télé Grenoble de venir à :

  • La Collégiale de Saint André
  • Le Château de Bon Repos
  • Fort Barraux
  • D’autre part nous allons rentrer en contact avec une animatrice de France Bleu Isère, pour un émission radio.

Allez les Caramelles c’est votre jour de gloire

Page 1 sur 5

Les Partenaires

Log in or Sign up